Deux merveilleuses bouses ont attiré mon attention ces dernières semaines. Un tel niveau de WTF-itude méritait amplement la création d’une nouvelle catégorie dans ce blog: les WTF-Awards. Accrochez-vous, nous partons au pays des zombies scatophiles et des nazis de l’espace…

Tout a commencé par une vidéo postée sur Facebook par mon ami Simon, alias Nithou : le teaser d’un film qui sortira cette année au moins aux Etats-Unis et certainement en Europe.

Les nazis de l’espace…

Sobrement intitulé « Iron Sky », ce film repose sur un synopsis solide. Jugez-en plutôt: en 1945, plutôt que de subir l’humiliante défaite que les Alliés sont en train d’infliger au Troisième Reich, un groupe de nazis s’envole en fusée vers la face cachée de la lune depuis des installations secrètes établies sur le continent Antarctique. Leur objectif? Vivre à fond l’utopie aryenne, et préparer leur retour triomphal sur terre. Septante ans plus tard, une équipe américaine découvre leur base lunaire. Les nazis décident alors de lancer l’assaut.

Certes, le film a un beau potentiel daubesque. Il a cependant eu les honneurs d’une demi-page dans le prestigieux « The Economist ». Non que les rédacteurs du magazine aient été particulièrement impressionnés par le scénario, bien sûr: leur intérêt réside dans le mode de financement du film. « Iron Sky » a en effet été aidé par Wreckamovie.com, un site spécialement créa pour l’occasion et destiné à faire appel au public pour participer à la création du film (crowdsourcing) et à son financement (crowdfunding). Mission accomplie, semble-t-il, puisque le film est sorti comme prévu. Reste à voir qui ira le subir dans les salles.

… et les zombies des toilettes

Était-il possible de faire mieux en terme de scénario foireux? Jusqu’il y a peu, j’en doutais. Mais voilà. Hier, au gré de mes pérégrinations sur le net, j’ai déniché la perle des perles, le Saint-Graal du film WTF. Rien que son titre devrait à lui seul valoir une récompense: « Zombie Ass: the toilet of the dead« . Il fallait y penser.

Le synopsis démarre à la « Evil Dead » (pour ceux qui connaissent leurs classiques): une bande de jeunes qui s’en va passer le weekend dans une cabane abandonnée au fond des bois. Evidemment, un vilain scientifique y a en fait mené des expériences qui ont horriblement mal tourné. La suite, vous la découvrirez vous-même en cliquant sur la jolie fenêtre contenant sa bande de lancement (Attention, ne convient pas aux enfants de moins de douze ans. Lire attentivement la notice. Pas d’utilisation prolongée sans avis médical). Vous le constaterez aisément, cette bande de lancement mérite elle aussi une récompense tant elle est… euh… originale?

Alors, ça dépote hein? « This is japanese zombie. They are living in the toilet. They pervert! They are dangerous! » Franchement, j’ai d’abord cru à un fake. Qui oserait imaginer, et encore plus tourner une telle daube? D’autant que mes premières recherches ont livré une page vide sur IMDB, un site officiel plutôt mal fichu et une étrange interview du réalisateur. Mais bon, Noboru Iguchi, l’homme qui a pondu cette bouse, semble connu. L’homme a en effet réalisé « Robogeisha« , fruit improbable de l’union de Kill Bill et de Bioman et « The Machine Girl« . Deux films au scénario pas aussi improbable que « Zombie Ass », mais presque. Il faut du temps à un artiste pour atteindre la perfection.

Voilà donc décerné le premier WTF-award de l’année. D’autres suivront. En attendant, je vous livre la bande-annonce japonaise de Zombie Ass. Bon appétit!