Pour parvenir enfin à cette société multiculturelle et cosmopolite où chacun trouvera sa place quelle que soit sa religion, son origine ethnique, son orientation sexuelle et sa couleur de cheveux, il importe de lutter, toujours et partout, contre les préjugés. Aujourd’hui, ce blog apporte sa petite pierre à l’édifice en démontant le célèbre: « les blancs ne savent pas danser et les noirs ont le sens du rythme ».

 

Les blancs ne savent pas danser…

L’expression est tellement populaire que le rappeur James Deano a réussi un superbe coup de force en faisant remarquer dans l’un de ses succès que Michaël Jackson était l’éclatante démonstration du caractère infondé de l’affirmation.

Et pourtant, le doute est permis….

 

 

Difficile, donc, de prétendre qu’il n’y a pas un fond de véracité dans la partie caucasienne de l’affirmation. Heureusement, j’ai débusqué pour vous une vidéo qui casse tout aussi efficacement le mythe du « black qui danse comme un dieu parce qu’il est né ainsi ».

 

 

… Mister T non plus

Au centre de notre démonstration, le célébrissme – dans les années 80 – Mister T, inoubliable en « Barracuda » dans l’agence tout risque, ou en méchant boxeur dans Rocky III. Si seulement il était resté cantonné dans ce rôle, certes stéréotypé, de gros bras au grand coeur…

Hélas pour sa réputation, Mister T a tenté une incursion dans le monde du rap. Je vous laisse découvrir la suite. Quand vous aurez terminé de contempler le style très particulier de Mister T, je vous recommande de jeter un oeil à ses choristes, qui semblent maîtriser à merveille le difficile art de la danse asynchrone.

 

 

 

Bon jeudi de grève générale à tous les lecteurs belges de ce petit coin de toile…